Iorana Rapa Nui

Publié le par charles

Ile de Pâques, Isla de Pascua, Easter Island, Rapa Nui. Beaucoup de noms pour une seule île. Découverte le dimanche de Pâques en 1722 par des Hollandais, elle sera pillée et revendiquée pendant plus de deux siècles par de nombreux aventuriers et colonisateurs, avant que le Chili n'en prenne définitivement possession en 1953.2012091252 Rapa Nui Ahu Tongariki

Un avion par jour se rend depuis Santiago sur l'île de Pâques. J'avais dans l'idée d'aller à la découverte de ce lieu mythique, non, plus que l'idée, le rêve, et je peux le réaliser. Je décide d'y passer trois jours.

Située à 3700 km à l'ouest du Chili et 4000 km à l'est de la Polynésie, il s'agit de l'île la plus éloignée de toute terre habitée au monde. 5 heures de retard puis 5 heures d'avion avec la compagnie locale LAN et me voici à Hanga Roa, capitale et unique village de Rapa Nui, à deux heures du matin. Roger, un Polynésien qui tient le camping Mihinoa, est à l'aéroport en attente de nouveaux arrivants, et m'emmène prendre possession d'une tente.
Une nuit incomplète et je vais arpenter l'île en commençant par Hanga Roa, l'unique village de Rapa Nui, qui compte environ 4 000 habitants. Je commence par me faire un e idée de la géographie de l'île. Celle-ci fait 23 km de long sur 12 km de large, et se dessine tel un triangle isocèle, avec un volcan à chacun de ses trois sommets.

 

carte-ile-paques

2012091106 Rapa Nui Hanga Roa

 

 

 

L'île est née des profondeurs de l'océan, par une brèche de l'écorce terrestre, il y a des millions d'années. On ne sait quand le peuplement de lîle débuta, mais la théorie la plus commune évoque la venue d'un peuple polynésien il y a environ 1500 ans, à bord de grand canoës.

 

Différents moyens existent pour partir à la découverte de l'île, comme la voiture, à louer ou en rejoignant un groupe, la moto, mais aussi le vélo. Je porte mon choix sur le VT T, qui me paraît un moyen économique et sportif de parcourir Rapa Nui, et ce en prenant mon temps.

La principale curiosité de l'île est bien sûr les Moaï, ces grandes statues de pierre dressées sur les ahu (autels de pierre) et qui tournent le dos à l'océan. Ils portent encore parfois leurs Pukao, à savoir leurs chapeaux. Différents sites sont disséminés sur l'île, presque tous étant proches de la côte. Il y en a environ mille sur Rapa Nui, et elles peronnifient les ancêtres fondateurs de chaque clan. Elles protégeaient leurs descendants et transmettaient le mana (concept polynésien de puissance spirituelle).

Je démarre par la côté ouest de l'île, et suis des chemins très mal indiqués, ne croise presque personne hormis des chevaux sauvages, qui sont particulièrement nombreux. Je marque des pauses sur quelques sites, et admire ces géants de pierre, avec en toile de fond une nature sauvage et pelée, et des falaises rocheuses impressionnantes.

 

2012091142 Rapa Nui  2012091144 Rapa Nui
 2012091124 Rapa Nui Ahu Akapu  2012091140 Rapa Nui
2012091123 Rapa Nui Ahu Akapu 2012091114 Rapa Nui Ahu Tahai

 Les panoramas sont à couper le souffle.
2012091126 Rapa Nui Ahu Akapu

Cette verdure, mêlée de roches, me rappelle beaucoup l'Irlande, ce qui peut paraître étonnant pour une île perdue au milieu de l'océan pacifique, qu'on imaginerait volontiers paradisiaque et plantée de cocotiers.

En rentrant quelque peu à l'intérieur des terres, on arrive sur un site célèbre qui présente deux particularités : d'une part justement le fait que l'ahu ne soit pas sur la côté, comme tous les autres, mais surtout le fait que les Moaï regardent vers l'océan, là aussi une caractéristique unique sur Rapa Nui. Selon la tradition orale Pascuane, il s'agirait davantage d'un site commémoratif que dédié aux ancêtres, en hommage à sept envoyés du premier roi venus reconnaître l'île.

2012091155 Rapa Nui Ahu Akivi

2012091154 Rapa Nui Ahu Akivi  2012091157 Rapa Nui Ahu Akivi

 

Le soir, j'admire un superbe coucher de soleil sur l'océan pacifique : 

2012091188 Rapa Nui Hanga Roa

2012091181 Rapa Nui Hanga Roa  2012091191 Rapa Nui Hanga Roa

 

Une nuit sous la tente et j'ai la bonne surprise d'observer un coucher de soleil :

2012091201 Rapa Nui Hanga Roa  2012091202 Rapa Nui Hanga Roa

 

Puis j'enfourche mon vélo et me dirige vers le sud de l'île, qui propose une montée sportive. La récompense est à la hauteur des efforts fournis, puisque le volcan éteint Rano kau se dévoile, et c'est une merveille :  

2012091205 Rapa Nui Volcan Rano Kau  2012091209 Rapa Nui Volcan Rano Kau
 2012091215 Rapa Nui Volcan Rano Kau  2012091214 Rapa Nui Volcan Rano Kau

Je longe ensuite la côte Sud, très sauvage également. Les chevaux et les vaches paissent paisiblement, insensibles à la magie des Ahu disséminés sur la côte.

La plupart des Moaï sont d'ailleurs renversés, et il faut savoir que les Moaï qui se dressent fièrement ont été redressés lors des trente dernières années.

2012091230 Rapa Nui  2012091225 Rapa Nui Ahu Hanga Poukura
 2012091226 Rapa Nui Ahu Hanga Poukura  2012091228 Rapa Nui Ahu Hanga Poukura

2012091229 Rapa Nui

 

J'accède ensuite à la carrière, le lieu où les Pascuans taillaient dans la roche volcanique les Moaï. Celle-ci se dresse sur les flancs du volcan Rano Raraku.

Le principal mystère de l'île est la compréhension de la manière dont les autochtones ont pu transporter les statues, sur parfois plus de vingt kilomètres, alors qu'elles pèsent chacune plusieurs tonnes.

2012091238 Rapa Nui Carrière du volcan Rano Raraku  2012091242 Rapa Nui Carrière du volcan Rano Raraku
 2012091247 Rapa Nui Carrière du volcan Rano Raraku  2012091248 Rapa Nui Carrière du volcan Rano Raraku

 

Se présente ensuite le site le plus célèbre de l'île, et qui en est devenu le symbole, l'Ahu Tongariki.

Quinze géants de pierre veillent ainsi pour l'éternité sur leurs descendants :

2012091250 Rapa Nui Ahu Tongariki

2012091253 Rapa Nui Ahu Tongariki

 

Je poursuis ensuite mon périple à vélo, assez fatigué, mais le jeu en vaut la chandelle. Quelques sites plus loin, et après être remonté vers le nord,  je découvre la seule plage de Rapa Nui, et unique lieu à consonance paradisiaque. Celle-ci répond au doux nom d'Anakena.

2012091265 Rapa Nui Playa de Anakena

2012091264 Rapa Nui Playa de Ovahe

 

Les trois jours sur Rapa Nui s'achèvent déjà, je rentre à Santiago pour régler de derniers détails à propos de ma mission exploratoire. Je suis conscient de la chance qui m'a été offerte, et que j'ai saisie, de découvrir cet endroit mythique.

2012091266 Rapa Nui Playa de Ovahe

Publié dans Récits

Commenter cet article

charles 13/10/2012 17:45

Alors le truc blanc sur ma tête c'est tout simplement un crâne de cheval !
Et oui j'envoie l'article à André, ok.

Didier ancelin 12/10/2012 23:23

Superbe et impressionnant !

Marie-Carole de La Chapelle 11/10/2012 16:37

Superbe !! tu devrais envoyer cela à André qui part mercredi prochain tu as son mail ? et sinon même question qu'Ombline, c'est quoi ? tu viens nous voir bientôt ?
bisous

ombline 10/10/2012 14:17

c'est quoi le truc blanc que tu tiens devant le visage sur une photo?