Hindouisme

Publié le par charles

L’Hindouisme est la religion qui rassemble le plus de fidèles en Inde, 850 millions environ, soit 80% de la population.

Elle est souvent considérée comme une des plus vieilles religions du monde. Les origines de l'hindouisme comprennent des éléments issus des croyances de la civilisation de l'Indus (d’ou l’Inde tire son nom) qui existait de 3300 à 1700 avant notre ère. Le texte le plus ancien de l'hindouisme, le Rigveda, a été écrit pendant la période védique entre 1700 et 1100 avant JC. Les premières versions des poèmes épiques du Ramayana et le Mahabharata ont été écrits entre 500 et 100 avant notre ère, Tout cela se transmettait oralement avant  que les écoles de pensées hindoues soient codifiées à partir de l’an 200.

 

L’idéologie de base de l’hindouisme est que l’univers se fonde sur un ordre, la Vérité, qui le maintient en existence. Toute transgression de l’ordre se répercute sur l’ensemble du cosmos (c’est grand).

Cet ordre cosmique, le dharma, considère que tout ce qui arrive est la conséquence d’un acte passé, un peu comme le principe de l’échange équivalent.

La philosophie qui régit la vie des populations est celle de la réincarnation. Le Karma emmagasine toutes les bonnes et mauvaises actions accomplies au cours de l’existence, et le cycle des réincarnations, appelé Samsara, est déterminé en fonction de ce Karma. On renait donc là ou nos actions de notre vie précédente nous en donnent le droit, comme un “casier judiciaire religieux”.

Le but de tout bon Hindou est de sortir de ce cycle des réincarnations et d’atteindre enfin le Nirvana.

 

Les divinités hindoues  sont au nombre de 33 millions, mais on peut en distinguer quelques-unes, et notamment la “trinité hindoue”

Brahma : Le créateur de l’univers, qui, depuis, médite (c’est fatigant de créer l’univers). Un cygne est sa monture.

Vishnu : Le conservateur, le protecteur. Il a quatre mains qui portent le disque ou roue du temps, une conque marine, une massue et une fleur de lotus. Il descend sur terre pour faire régner l’ordre, chevauchant un garuda (aigle à tête d’homme).

Shiva : Le destructeur, mais dans un sens positif puisque cela précède la re-création. Reconnaissable a son troisième œil. Il danse au milieu des flammes, et remonte sur son taureau.

 

Les autres divinités majeures sont Ganesh mon chouchou, le dieu à tête d’éléphant, Kali, déesse de la destruction et de la mort, Laksmi, déesse de la fortune, Sarasvatî, déesse de la connaissance, ou encore Hanuman le roi des singes.

Krishna est également une divinité majeure, qui a la particularité d’être particulièrement vénérée au Bengale occidental, état où je réside. Il est un avatar de Vishnu (Dieu que c’est compliqué) et ici il est vraiment le dieu principal, et c’est aussi pour cette raison que l’organisation religieuse d’ISKCON possède un centre aussi important à Sri Mayapur.

Dans l'hindouisme, Bouddha est considéré comme un Avatar de Vishnou lui aussi. C’est plus pratique comme ça, et on retombe sur ses pieds !
S’il est né au Népal,
à Lumbini, il devint le bouddha (l’éveillé) et enseigna en Inde, au Vème siècle avant J-C. Un grand empereur Indien, Ashoka, en fit la religion majeure de l’Inde, au IIIème siècle av J- C mais l’Hindouisme fit ensuite un retour en force, ce qui explique que l’Inde, pays d’origine du Bouddhisme, n’ait que peu d’adeptes aujourd’hui qui représentent moins de 1% de la population, et que le pauvre Bouddha qui n’en demandait pas tant soit intégré de force à la religion Hindoue.

 

Om (ou Aum) est un des symboles sacrés de l'hindouisme. C'est le son primordial qui surgit du chaos avant la Création, il est la source de l'existence.
Il est utilisé comme préfixe et parfois suffixe aux mantras et à toute prière hindoue. Notamment dans le “Om Mani Padme Hum”.
Écrit « Om », il est la contraction de Aum, « m » étant la résonance et « o », la vibration originale. En effet, le son Ôm est empli d'un message symbolique profond : il est considéré comme la vibration primitive divine de l'Univers qui représente toute existence, entourant toute nature dans Une Vérité Ultime. En toute simplicité..Ainsi, le son, produit d'une façon prolongée, résultat de la combinaison de trois sons A-U-M (de la triade à l'unité), signifie « ce qui a été, est et sera », et possède, pour ceux qui se vouent à la méditation, une force à la fois magique et religieuse.

ohm

Publié dans Religion

Commenter cet article