Cuisine Népalaise

Publié le par charles

Plats

 

-Le menu de base d'un Népalais se compose d'un plat de riz blanc (bath) et de lentilles (dal) dans leur jus, servies dans un petit bol, que l'on mélange au riz pour le mouiller et en relever un peu le goût. Il s'accompagne régulièrement aussi d'un curry de légumes (tarkari) et d'un mélange d'ingrédients épicés (achards). C'est le fameux dal bath. A déguster avec la main droite ! On peut aussi y adjoindre du poulet ou du mouton. C’est simple et nourrissant, mais on s’en lasse assez vite.

Dalbath

-Gundrunk : légumes séchés avec du riz

 

Les autres plats qu’on trouve très facilement au Népal sont :
- les momos tibétains, une sorte de raviolis. Il en existe plusieurs sortes : au poulet, aux légumes, au fromage, fourres à la pomme de terre.  momos
- les soupes... à la tomate, aux champignons, aux légumes, ou encore les noodle soups.
- des rouleaux de printemps, aux légumes toujours et encore,
- des p
âtes, des pizzas et des burgers. Le buff Burger, avec de la viande de buffle, à ne pas confondre avec le beef burger, beaucoup plus rare.

Le poulet est cuit avec les os la plupart du temps, et les autres viandes sont accommodées d’une façon étrange, peut-être pour dissimuler le fait qu’elles sont avariées.

Le poisson, les fruits et les yaourts sont quasiment inexistants...

 

Boissons

 

- Le thé est la boisson nationale. Prononcez « tchiya ». On en propose partout pour 10 roupies ou bien il est offert. On vous le sert brûlant, sucré et avec du lait (dou tchiya). Le nepali tea est l'équivalent du masala tea indien, c'est-à-dire avec des épices comme des clous de girofle, de la cardamome, etc.

- lassi (boissons à base de yaourt)

- Plusieurs bières blondes Népalaises, légères et vraiment bonnes : Everest (« our beer »), Nepal Ice, Gorkha.
2011120907 Katmandou Thamel

- Le rakshi est l'alcool de riz népalais.

- Il existe aussi des productions locales de whisky et de vodka, ainsi que tous les alcools importés. Le whisky local est coupé d’eau et donne des maux de tête à Rammani & co.

 

Publié dans Cuisine

Commenter cet article